Le Canada est maintenant reconnu comme un risque négligeable d’encéphalopathie spongiforme bovine

Le Canada est maintenant officiellement reconnu par l’Assemblée mondiale des délégués de l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE) comme un pays présentant un risque négligeable d’encéphalopathie spongiforme bovine (ESB). L’ESB est une maladie évolutive et mortelle du système nerveux central des bovins.

En obtenant cette reconnaissance, le Canada a obtenu le statut le plus privilégié selon le système de catégorisation à trois niveaux de l’OIE pour l’évaluation du risque d’ESB.

L’ESB a eu des répercussions sur le commerce canadien à plusieurs reprises après sa découverte au Canada chez un animal domestique en mai 2003. Le dernier cas d’ESB au Canada remonte à février 2015 chez une vache née en mars 2009.

Depuis mai 2007, le Canada avait maintenu avec succès son statut de risque contrôlé de l’OIE pour l’ESB. En juillet 2020, le Canada a soumis un dossier de demande de reconnaissance en tant que pays présentant un statut de risque négligeable d’ESB.

L’OIE est l’organisation de normalisation scientifique au niveau international pour la santé publique animale et vétérinaire. Il sert également d’organisme scientifique de référence pour le commerce international des animaux et des produits d’origine animale dans le cadre de l’Accord sanitaire et phytosanitaire (SPS) de l’Organisation mondiale du commerce.

Le statut de risque négligeable d’ESB est une étape importante pour aider le Canada à obtenir et à négocier l’accès aux pays qui ont résisté aux produits du boeuf canadien.

< Retour